Bonjour à toutes et à tous.

Cela fait un moment que je n’ai pas écrit un article au vu que du temps que me prend le restaurant La Cantine de Mémé.

Comme vous avez vu pu le voir par moments, j’ai mis en ligne via facebook la vente de certains plats pour éviter de jeter et de gaspiller. Je fais également appelle à des associations pour les plus démunis mais cela reste personnel et je ne tiens pas à communique dessus. C’est un souhait depuis toujours d’aider les enfants et les gens qui en ont le plus besoin et quand je peux alors l’avantage d’être restaurateur permet de pouvoir agir directement pour celles et ceux qui ne désirent qu’une chose avant tout autre « manger ».

Je me suis donc poser la question comment l’Union européenne faisait pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Il est certain que si nous agissions tous alors il n’aurait plus de faim dans le monde. Mais vous comme moi savons qu’il est facile de le dire ou de l’écrire et plus délicat de le faire. Là n’est pas l’intérêt de cet article.

Le gaspillage de nourriture est un problème avec un impact économique, social et environnemental important dans de nombreux pays.  J’ai vu et lu en long et en travers que des centaines d’experts européens issus d’entreprises, d’administrations, d’organisations de consommateurs, de banques alimentaires et du monde académique sont à la recherche de solutions à ce problème.

Voici quelques-uns des principaux enseignements que j’ai pu extraire des informations collectées.

1. Que font les entreprises pour réduire le gaspillage alimentaire?

Les grandes entreprises sont conscientes du problème du gaspillage de nourriture pour la société, et, ont déjà des plans pour réévaluer les déchets, pour réutiliser et convertir de nouveaux produits en distribution excédentaire. Il sont en train de créer des stratégies pour donner à des institutions sans but lucratifs du surplus alimentaire déjà cuit.

Les déchets de la grande distribution devraient être utilisés comme futurs engrais et/ou comme composte. Ainsi une boucle de production alimentaire devrait être possible.

Des futures lois aves les secteur de la restauration et de l’hotellerie devraient également faire leurs apparitions afin de comprendre les besoins bilateraux et de coordonner des actions avec des associations privées ou publiques à but non lucratives pour la redistribution ou la/les transformations possibles avec les denrées périssables.

2. Comment faire face au gaspillage alimentaire?

Il est nécessaire d’empêcher le gaspillage de nourriture dès le début donc, en améliorant l’efficacité productive et contrôlée des produits agricoles et industriels (il serait bien qu’il ne soit question que d' »agricole » et non plus « industrie (mais autre débat)). 

De même, l’emballage est également un aspect clé pour la réutilisation du produit. La formation et la professionnalisation du secteur de l’hôtellerie sont également un aspect clé de la gestion des déchets. 

Le défi est d’aligner et de coordonner toutes les chaînes d’approvisionnement et tous les secteurs impliqués dans cette lutte européenne.

Comme dit tous les rabajoies lorsque l’on est jeune et adolescent… tout commence dès l’école et par l’éducation. On ne peut pas et on ne doit pas jeter la pierre à l’éducation nationale et au gouvernement, mais, retrouver les fondamentaux de notre vie sur Terre grâce à l’éducation de nos parents et de nos anciens.

3.  Une législation en Europe contre le gaspillage alimentaire.

Les administrations travaillent pour que les entreprises disposent d’un plan de réduction des déchets alimentaires, avec quelques paramètres mesurables et de réalisation obligatoires pour la réduction des déchets.

En résumé, il sera important d’aligner tous les acteurs de la chaîne de valeur dans la lutte contre ce problème social, économique et environnemental. Ainsi donc réussir à réglementer tous les agents qui participent à la chaîne alimentaire.

Il est très facile d’écrire cela, mais c’est avec les écrits que l’on prend conscience des choses et de leurs valeures. Ce débat peut s’étendre sur la notion de capitalisme ou autre mais le temps me manque et je voulais juste me donner, grâce à ce thème, le temps, l’envie de réécrire et de publier… afin de pointer du doigt que notre parlement européen en accord avec les secteurs de l’alimentaires sont conscients de ce gaspillage mondiale. Espérons juste qu’après leurs réunions, leurs congrés et leurs assemblées extraordinaires… ces derniers agiront rapidement et efficacement.

Voila pourquoi comme des milliers de personnes, lorsque nous le pouvons et je pense à tous ces professionnels des métiers de bouche, ces bénévoles et ces associations… des actions sont mises en places chaque jour et chaque heure pour palier à ce gaspillage alimentaire.

 

Sur ce, je vous souhaite une excellente journée et à bientôt.

 

Mehdi Dubrulle 

gaspillage_alimentaire_logo

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s